vendredi, mars 21, 2008

Citizan Kane or not Citizan Kane - this is the question

Bertrand Delanoë, maire de Paris
Source image : Libération

4 commentaires:

Fleur a dit…

Belle prise (de vue)...
Bien vu, cm, en ce qui concerne l’ombre "tutélaire" (ou pas, d’ailleurs), à la Citizen Kane, je note cependant que son ombre a la tête dans le navire et que, comme la devise de sa ville, notre maire "fluctuat nec mergitur"…
Faut-il conclure que l’Hôtel de ville en sa mairie a des airs de Xanadu ? Allongés sur le sol, depuis un certain angle, peut-être cela nous apparaîtra-t-il ainsi (attention à ne pas rester soudé à la patinoire, ou à se faire couper en deux par une Rosebud, luge vengeresse…) ! Au moins, lui espère-t-on une fin (lointaine) moins ponctuée de regrets…
En tout cas, je note qu’il n’a pas vendu son âme ni son ombre au diable, comme Peter Schlemihl !

Paul a dit…

I see that Le Maire is again wearing his beautifully-cut and very elegant overcoat - I first noticed this on the television, where he was filmed casting his vote.

M. Delanoë has a good tailor and good taste in clothes; these appear to me to be the outer limits of his usefulness!

stinker a dit…

oder ... citizen Caine ?
Der Weg des Tuns ist der Weg des Seins
(Kwai Chang Caine)

Fleur a dit…

Ahhh, une de mes séries préférées (Carradine, smack sur son crâne, pas touche, il est à moi!!!)! Tiens, oui, c'est pas idiot, son calme (apparent) et son coup tranchant de la main et du coude, je le vois bien défendre son point de vue comme ça contre les abru... contre les oppositions droitières...