lundi, novembre 20, 2006

Présumés innocents

… ou la fin programmée de l’art.

Henri-Claude Cousseau, ex-directeur du Centre d'arts plastiques contemporain (CAPC) de Bordeaux a été mis en examen pour une exposition qu’il avait organisée en 2000 : "Présumés innocents - L'art contemporain et l'enfance".

Quelques semaines après la fermeture de l’exposition, l’association "La Mouette", active dans la protection de l’enfance, a décidé de porter plainte, accusant l’ex-directeur d’avoir montré des œuvres à "caractère pornographique, violent, portant atteinte à la dignité de l'enfant", selon les termes d'Annie Gourgue, présidente de l'association.

La plainte vise également les deux commissaires de cette exposition, Marie-Laure Bernadac et Stéphanie Moisdon-Trembley, ainsi que vingt-cinq artistes, comme par exemple : Annette Messager, Christian Boltanski, Nan Goldin, Gary Gross...

N’ayant pas vu l’exposition, je ne peux pas me prononcer sur la véracité de ces propos. Toutefois ça m’interroge. Bon nombre de ces œuvres sont aujourd’hui exposées dans des musées aux quatre coins du monde. S’agit-il ici, une fois de plus, de l’exception culturelle française ?

Je n’en croyais pas mes oreilles lorsqu’un jour j’ai entendu à la radio que certains livres écrits par des auteurs étrangers étaient un peu "modifiés" lors de leur traduction en français : on "vieillit" les héros lorsqu’ils sont jugés trop jeunes pour être impliqués dans une histoire évoquant le sexe.

Quand est-ce qu’on va brûler "Lolita" ou "Mort à Venise" ? Et pendant qu’on y est, rajoutons "L’origine du monde" de Courbet et quelques tableaux d’Egon Schiele sur le bûcher !

2 commentaires:

moumousse a dit…

on a déjà bouzillé " au dessous du volcan " avec une nouvelle traduction . Quelle est la bonne ?
Aux orties , le reste !!!

Anonyme a dit…

Once again I agree.

The New Puritanism strikes again. We all I am sure, deplore paedophilia in practice, but to allow such "panic" thinking to affect the Arts is pathetic and absurd - over-reaction in fact. In England one hears that parents are now timid about hugging or kising their children in case some busybody reports them for "Abuse", that well-known and over-worked term. Indeed, a classic case of "Throwing out the baby with the bath water"!

Mind you, it's worth noting that Egon Schiele himself got into trouble over some of his pictures...