mercredi, février 27, 2008

Citations

Un jour un badaud s’est adressé à de Gaulle avec les paroles suivantes : "Mort aux cons.".
Réponse du Général : "Vaste programme...".

A la sortie de la messe à Bormes les Mimosas, un individu avait dit à Chirac : "Connard.".
Réponse de l’ex-chef de l’Etat : "Enchanté. Moi, c’est Jacques Chirac...".

4 commentaires:

Fleur a dit…

Et Cyrano, bien sûr, avec panache, sous la plume d'Edmond Rostand :
"- le vicomte: Maraud, faquin, butor de pied plat ridicule!
- Cyrano(ôtant son chapeau et saluant comme si le vicomte venait de se présenter): Ah?... Et moi, Cyrano-Savinien-Hercule de Bergerac.
(Rires.)"
(à la suite de la tirade du nez)
Les traditions se perdraient-elles...

chris a dit…

L'humour devrait être au programme de l'éducation nationale et surtout une épreuve imposée à tout candidat à la république.
Eh! Connard!

Paul a dit…

Excellent repartee and a fine example to the present incumbent n'est-ce pas?

Winston Churchill was addressing a crowd and someone kept shouting "shit". Churchill paused and said: "I would be most grateful if the gentleman at the back would make his point rather than just calling out his name."

A man once told Groucho Marx that he had ten children, "Because I love my wife."

Marx replied, "Well I love my cigar, but I take it out of my mouth occasionally."

Jarod Bendson a dit…

Sans oublier un certain Jules C. qui, en -44, n'a murmuré qu'un timide "Tu quoque, mi fili", après avoir encaissé 23 coups de poignard entre les omoplates, tout de même.
Jules a bien fait de rester poli, d'ailleurs ; Larousse n'aurait jamais toléré le moindre "Merdum cretinum" dans ses jolies pages roses centrales.