jeudi, février 21, 2008

Chanson d’amour contemporaine


8 commentaires:

Paul a dit…

Great humour and excellent singing too - puts many "hopefuls" to shame...

chris a dit…

Les chevaliers des temps modernes.
Excellent; j'aime la voix du chanteur.

cm a dit…

En effet, ils chantent très bien – ça nous change un peu de la Star Ac’, n’est pas ?

Anonyme a dit…

Skyrock et les damoiselles smsisées chez Jarod, amoureux transistorisés ou (pas fair)PlayStationnistes (ou perfectStationnistes) chez cm, l'aujourd'hui est déconcertant, mais qu'est-ce que c'est bon d'avoir une pinte de rire (au cyber, merci pour la discrétion, j'ai filé droit après ça) irrépressible! Merci(bis) cm, un vrai petit bijou.

Fleur

Paul a dit…

warningoff-topic

Fleur: you are listed as "anonyme". Should this not be "anenome"!!? (Joke)

Anonyme a dit…

Oui, excellent, Paul: Anémone pour Fleur (j'ai signé quand même) mise en Anonyme pour n'avoir pas mis mon mail, qui était fermé (c'était plus rapide de signer ainsi que de rouvrir le compte de messagerie). Mais vous pouvez m'appeler Rose aussi (bien que fanée) ou Marguerite (très effeuillée), de toute façon, ma mère voulait m'appeler Véronique (autre fleur), même si c'est mon père qui a tranché (dans le lard(on))...

Fleur (encore)
Bon week-end

Fleur a dit…

Dans une série de portraits que j'aime particulièrement (de Fabrice Backes), il y en a un qui me renvoie à ce que j'imagine de vous à travers l'humour (caustico-cosmique)
de l'approche de l'actualité ou de l'art:
FBackes

Mais je me trompe peut-être? c'est sans doute que le homard m'a trompeR!
(le mien, d'humour, est plus salace et se demande si, pour les créateurs de l'objet de l'article suivant, en plus de "la lumière fut" qui demande d'honorer son père et sa mère, le démonstratif interrupteur du post du 23 févirer n'est pas, en plus, une invitation inconsciemment mais passablement incestueuse, même si le vigoureux interrupteur est placé bas, mais je vois des choses éroticoallusives un peu partout, excusez mon mauvais esprit)

Jarod Bendson a dit…

Comme quoi, ce n'est pas une dérive uniquement masculine que de tout axer autour du joystick... CQFD.