vendredi, décembre 08, 2006

The Tale of How

Merci à Thomas Bécard.

Cette fois-ci il m’a fait découvrir un petit film d’animation vraiment extraordinaire.

Désolée, c’est encore en anglais, mais l’histoire n’est pas trop importante (même moi, je ne comprends pas tous les mots). En revanche, c’est un plaisir pour les yeux et pour les oreilles.

En substance (je cite Thomas Bécard) :
"Ce petit joyau narre l’histoire de la pieuvre Otto qui, malade d’amour, se met à boulotter des créatures mi-oiseaux, mi-piranhas pour compenser."

Amusez-vous bien !





Digg!

8 commentaires:

moumousse a dit…

magnifique
évidemment , un peu difficile à comprendre
mais quelle beauté et
quel humour dans cette fable de conte de fées .
Je n'écris pas en anglais volontairement . Too hard for us. Bravo cm
Tu es digne d'être une reine et ton roi serait P.

cm a dit…

Je vais essayer de me faire aider pour une traduction.

Anonyme a dit…

Indeed, as Moumousse says, "Magnifique" although I must say that I have seen enough films of giant Squids - or tentacles - at least for one lifetime.

But otherwise really lovely. It is not too easy to make out the words . especially as the connection is a bit slow today.

chris a dit…

Fantastique voyage dans l'imaginaire.
J'y retourne encore.
Beaucoup de recherche et de raffinement, de perfection même, dans les dessins, les couleurs.
Ne comprenant pas les mots, j'ai ouvert bien grand les yeux et les oreilles, c'était encore plus beau.

cm a dit…

Chris, même pour un Anglais, c'est difficile de comprendre les mots...

On arrive tout de même à saisir l'ambiance et comme tu dis, c'est un plaisir pour les yeux.

moumousse a dit…

pour répondre , la mousse de moumousse tient ien . Elle est toujours verte §

moumousse a dit…

j'ai revu ce petit film. On ne s'en lasse pas . Est-ce un symptôme de la mélancolie ?
Ou , le rien , la vie des animaux ...
en tout cas , si cm , tu pouvais nous trouver d'autres films pleins d'humour et de colère , ce serait formidable!

cm a dit…

Ah oui, J'essaye de faire de mon mieux. J'en avais un, mais je l'ai perdu...