dimanche, février 17, 2008

Mai 2008

J’ai toujours considéré notre président comme un individu quelque peu dérangé (et je reste polie). A l’époque, il n’y avait que Jean-François Kahn qui a osé se prononcer sur l’état psychologique inquiétant de notre futur chef d’état. Il me semble qu’aujourd’hui plus personne ne peut nier que son état mental s’aggrave.

Article 68 de la constitution française : "Le Président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour."
Source : Legifrance

La folie rentre-t-elle dans ce cadre ?

Sans oublier l’article 1 :
"La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée."

Je ne crois pas que la dernière phrase soit toujours valable.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai comme l’impression qu’un Mai 2008 nous fera le plus grand bien !

7 commentaires:

Fleur a dit…

Hello!
Oui, la colère monte, et bizarrement l'humeur joviale pourrait presque me revenir en sentant que la température pourrait virer au rouge très chaud, mais si 2008 pouvait se révolutionner en mars par exemple, pour que le printemps (et nous) n'ait plus à supporter impatiemment les frasques présidentielles, ce serait bien.
Et si des particuliers (en dehors de Kahn) ont déjà parlé de folie furieuse à son propos, et ils l'ont fait, soyez-en certaine, leur entourage a généralement débrayé en disant qu'il ne fallait pas imaginer le pire et qu'il ne pouvait être ce personnage dangereux qu'on leur décrivait.
Si les yeux se dessillent aujourd'hui, tant mieux, mais n'est-ce pas malheureusement trop tard : quel comité de psy/-chologues/-chiatres et autres experts es-normalité (un avis d'expert, cm, peut-être?) aura le droit d'aller examiner ce personnage et décréter qu'il est inapte (ou non) au gouvernement des personnes de ce pays, et à la conduite d'un pays tout simplement?
Je n'ai rien vu qui concernait, dans les textes, cet aspect-là de la question: il nous faudra sans doute être "marié" pour le pire jusqu'à l'éveil des urnes (si ce sorcier réussit à se faire phénix), en 2012. Nous devrons encore longtemps sembler être ses "sujets" (ses jouets aussi) juste admis à financer ses lubies personnelles et à voir brader le patrimoine institutionnel, culturel et économique (déjà mis à mal tant de fois), comme si tout cela était ses possessions personnelles. On a bien compris sa conception du pouvoir (pour le bénéfice de sa pomme et de celle de ses amis), doit-elle sévir encore sur tant d'années (soupir, car on peut bien craindre que... oui !)? En tout cas, oui, vous avez touché juste, cm : un mai 2008 (mars, même!) nous ferait le plus grand bien. (Notamment pour ma santé mentale.)

cm a dit…

Le message de Stinker ne voulant pas s’afficher, voici un copié-collé :

Mais vous avez voté pour lui, bougres d'imbéciles ! A 53% ! Ça donne une sacrée légitimité à la connerie. Y a qu'à voir l'indignation de Goebels lorsque des personnalités qui n'ont pas été élues par les Français s'en prennent à celui qui a été consacré par le suffrage universel (en attendant d'être consacré par le pape !) Alors ... Pourquoi ne pas prendre le parti d'en rire ? Puisque cette présidence va être une franche déconnade jusqu'à la fin ...

Fleur a dit…

Oui, le terme "légitimité" me laisse rêveuse parfois, c'était pareil au temps des rois : "l'Etat c'est moi", disait le roi, et c'était légitime, bien sûr, nul sujet ne pensant pouvoir lui prouver le contraire à moins d'être pris pour un fou, un traître, un homme à abattre ou à faire pourrir à la Bastille (d'où la fameuse prise, même s'il n'y avait là plus bcp de prisonniers ce fameux 14 juillet).
A quand, alors, une énième République, plus parlementariste et moins présidentialiste puisqu'ici, notre bouffon national s'emploie à faire que président = empereur ?
Ne faisant pas partie des 53% d'"imbéciles", merci de ne pas généraliser, Stinker, ou je penserai que vous faites de la provocation pour de la pure... provocation.
Quant au parti d'en rire, venez donc partager avec nous la franche rigolade en voisin, et financer à votre tour les frasques de VOTRE président (puisqu'il apparaît que vous pouvez bien avoir voté pour lui, comme ces 53% d'"imbéciles", je vous cite, hein, je ne vous fais pas d'insulte...)!

chris a dit…

Bleunienn, chercher querelle est malsain, surtout sur le blog de C-m que nous avons plaisir à visiter.
Vous ne faites pas partie des 53% d'imbéciles mais qui aurait osé le prétendre; cependant, vous faites partie, comme moi, des 80%de perdants qui doivent arrêter de geindre et seraient plus heureux de parler d'autre chose.
Il fait beau chez moi, merci.

Fleur a dit…

Hello !
Message entendu, Chris (sur le domaine politique), il y a en effet d'autres blogs pour aller s'énerver si besoin est, et je ne compte pas geindre, ce n'est pas mon genre, je rirais plutôt de notre situation à tous, si cela servait à quelque chose (d'ailleurs, espérer que les choses bougent en 2008, ce n'est pas geindre); vraiment, inutile de m'être hostile, car je n'ai pas quant à moi l'intention de l'être, et si je suis taquine, je ne pense pas être méchante (chercher querelle? pour un clin d'oeil à la puissance érotique de clara sur les hommes qui leur fait oublier le reste? Non, c'est badiner ou jouer, c'est vraiment différent !), si c'est l'interprétation que vous faisiez à propos de mes interventions. Dites-moi plutôt si mon style d'ironie sur les choses (politiques ou non) vous gênent, je comprendrais mieux qu'on se comprenne mal, en tout cas, mon but n'est pas d'être désagréable, ni vis-à-vis de cm ni de vous.
Et je suis ravie qu'il fasse beau chez vous (pas contrariante, mais taquine: de toute façon il fait beau partout en France en ce moment, s'pas ? ne le prenez pas mal, de toute façon, j'aime la Bretagne, même si j'ai l'impression qu'une certaine Bretonne semble irritée par ma présence, et je comprends mal pourquoi, à dire vrai...).
Bonne soirée (je vous la souhaite excellente, et c'est sincère...)

chris a dit…

Réduire les commentaires, ce n'est pas compliqué, Fleur. Et l'avantage, c'est qu'on a plus de chance d'être lue.
Ce que vous écrivez est parfois intéressant mais vous ne pouvez occuper tout l'espace en espérant du dialogue.
Exact, c'est légèrement irritant mais c-m a des sujets intéressants à nous proposer; ce blog n'existe que par sa personnalité.

Fleur a dit…

Tout à fait exact, Chris, j'adhère à votre point de vue (blog vivant, grâce à la personnalité de cm, et sujets intéressants).