dimanche, avril 27, 2008

Keywords

Parfois je regarde les keywords avec lesquels mes visiteurs arrivent sur mon blog : cet hiver, j’ai eu un nombre assez important de "cigarette électronique", depuis quelques semaines "save xp" ; le "chat hypoallergénique" plaît aussi beaucoup.

Généralement, il s’agit de keywords plutôt "politically correct". Lorsque j’ai regardé mes statistiques aujourd’hui, une recherche quelque peu inhabituelle a suscité ma curiosité : "hau tu making longer penis". Je me suis donc rendue sur le Referring URL et quelle ne fut ma surprise de constater que mon blog sort en 4ème position :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le plus drôle dans l’histoire : il s’agit en l’occurrence de mon article concernant les problèmes de traduction du fameux "casse-toi, pauvre con !"...

Sacré Google ! Non seulement, c’est un excellent moteur de recherche (à condition de savoir s’en servir), mais en plus, il a de l’humour !

33 commentaires:

cm a dit…

En revanche, il vient de foirer pour la publication d'un commentaire de Stinker. Voici le copié/collé :

Bôf ! Après avoir épluché le code (HTML et CSS) des pages de Google Websearch/Google Images/Google News/Google videos/Google Maps des versions .ca, .com et .fr pendant 4 jours, je me dis que si ce sont les meilleurs du monde qui font ça ... ben - comme j'ai tendance à répéter ... Enfin bref, vous m'avez compris.

Immerhin (anyway), pour ceux que la misère dégoûte et qui comme moi se réfugient dans la science fiction,voici un terminal Google tel qu'il était encore en usage au 24ème siècle :
Black Google in LCARS terminal

cm a dit…

C’est très joli ce que tu fais, Stinker, mais je ne vois pas trop le rapport avec l’algorithm de recherche de Google.

Pour mes lecteurs qui n’ont pas fait des études de maths :
vous trouverez ici une illustration de ce concept, fort simple à comprendre, mais quelque peu "outdated" - aujourd’hui, on dira tout simplement : lamp doesn’t work > throw it away > buy a new one.

stinker a dit…

Euh ... moi non plus. Mais je n'ai pas parlé d'algorithme de recherche, uniquement de code HTML et CSS, qui ne concerne que la représentation des pages par ton browser (ce que tu vois) et nullement la manière de collecter les données (ce que tu cherches) .

Ce ne sont évidemment pas les mêmes personnes qui s'occupent de l'un et de l'autre. Elles n'ont ni le même savoir, ni la même intelligence, ni la même imagination, et probablement, elles ne se fréquentent pas. Il n'empêche qu'il y a des incohérences grossières dans le design des pages web et une absence de conformité entre les versions locales (ex : google.ca, google.fr, google.com) qui n'arrange rien. Enfin, j'en ai autant et plus à servir en ce qui concerne Wikipédia.

A part ça, il faudrait peut-être pas non plus sanctifier Google. C'est étrange lorsqu'on réfléchit à l'ascension vertigineuse de cette petite compagnie, partie d'un concept simple de Linux clusters (construire un super ordinateur avec plein de petits ) pour finir par livrer aux flics des pédophiles Brésiliens et des dissidents Chinois. On leur pardonnerait si au moins, leur code HTML était propre, net, sans bavure. Même pas ça ! Brrr... Quand je vous le disais ...

cm a dit…

On leur pardonnerait si au moins, leur code HTML était propre, net, sans bavure.
Ha-ha !

Tu n’aurais pas un code HTML propre, net, sans bavure pour éliminer Sarkozy de mes résultats des pages de recherche ? La seule vue de son nom me fait mal aux yeux. Je n’ai pas nettoyé mes lunettes pendant plus de deux semaines, pensant que cela pouvait résoudre le problème, mais cela a d’autres inconvénients.

stinker a dit…

Le chanoine dans un lien :
a[href*="arkozy"]{display: none !important;}

Le chanoine dans une image :
img[src*="arkozy"]{display: none !important;}

Mais le chanoine dans le texte ... c'est une autre paire de manches!

Paul a dit…

Ha-ha! Je suis coupable!

stinker a dit…

Tu n’aurais pas un code HTML propre, net, sans bavure pour éliminer Sarkozy de mes résultats des pages de recherche

Pour virer le chanoine dans le texte, on peut faire ça avec un java script et l'extension Greasemonkey de FF.
Voici un script qui s'applique aux pages de Google. Dans la ligne:
// @include http://tonURL*
remplace "tonURL" par l'URL de tes pages pour le virer de tes stats.

//~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
// ==UserScript==
// @name Google Chanoine remover
// @description remove the Chanoine
// @include http://*.google.*
// @include http://tonURL*
// ==/UserScript==

var rstr = "le chanoine" ;
document.body.innerHTML = document.body.innerHTML.replace
(/[sS]arkozy|SARKOZY/g,rstr);
//~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

voir screenshot
Je n'ai pas complètement effacé le nom du diable pour que les pages de Google gardent une certaine cohérence. Pour le rayer de l'écran, il suffit de remplacer la variable rstr par une empty string :

var rstr = "" ;

Mais on peut aussi donner à cette variable la valeur de son choix. Ça marche aussi avec "Tartuffe" ou "Gros connard".

De cette manière, son nom disparaîtra de l'histoire comme celui des pharaons maudits et son âme ne connaîtra pas le repos. Hélas, ça reste assez virtuel comme solution...
voilà, voilou.

cm a dit…

Elle me plaît beaucoup, ton extension. Comme quoi, j'ai bien fait de demander...

stinker a dit…

Oui, tu as bien fait de demander. Tu m'as donné l'idée d'un script rigolo et, ma foi, c'est toujours ça de pris.
J'ai mis tout ça au propre en élargissant le concept. Tu peux voir et/où installer le script (lorsque greasemonkey est enabled) en cliquant ici. Je l'ai appelé nick_them_all (de nickname). Tu peux ajouter des lignes sur le modèle :
nick("Rachida Dati", "la teigne")
et de cette manière rebaptiser/effacer(avec une empty string comme argument) qui tu veux.

Tu peux aussi ajouter des @include pour que le script s'applique à d'autres sites ... mais sélectionne bien tes sites, car Java Script n'est pas secure.

Je suis resté poli dans mes exemples... mais chez vous, vous pouvez vous lâcher.

Anonyme a dit…

ah j'ai manqué plein de choses avec mes occupations de m... et internet que je n'ai plus... zut alors, c'est trop bon, ça: "none important", à propos du shah no one qui nous pompe l'air (et encore, je n'ai pas la télé, et j'éradique la presse qui ment, mais même avec ça, quand même, c'est dur de passer entre les gouttes)! héhé, je n'ai pas beaucoup ri ces deux dernières semaines, mais là la surprise de voir que vos préoccupations sur le blog rejoignaient mon désir le plus ardent(voir disparaître qui vous savez, même dans la vie réelle) m'a fait éclater de rire en plein cybercafé (merci pour la discrétion)...
Et si d'un coup d'html on pouvait effacer les nuisibles? (brrr, j'ai des envies inavouables, parfois!!! attention de ne pas se faire rattraper par la brume brune, suis-je obligée de me dire)
J'espère que vous avez encore d'autres idées de cette sorte, drôles et qui pourraient soulager les colères rentrées...
Bon mois de mai
Fleur

stinker a dit…

@fleur

Hé! Ne nous laissez pas tomber! Et n'abandonnez pas cette pauvre Ségolène ou elle finira elle aussi derrière un sobriquet plus seyant aux détours d'un script glauque. Vous pouvez pas vous connecter sur l'Internet du voisin ? Certes, le voisin est par définition un connard de droite. Mais il a peut-être changé d'opinion sur le chanoine, comme nombre de ses congénères.

Fleur a dit…

Je suis trop pot de colle pour vous abandonner, stinker, et cm et paul... moins sucrée que le miel et que le sirop d'érable, mais ça peut y ressembler parfois, héhé...
Je surveille ségo de près ou de loin, selon mon humeur, et reste dubitative parfois mais plus encore vis-à-vis de tant d'autres qui sont encore plus décevants... je suis tout cela d'un sourcil critique et d'un cil de compréhension quand les arguties des politiques jaloux lui tendent des pièges, je me demande pourquoi on entend moins les guigou, taubira, etc., dommage, alors que2012 est déjà à notre porte: mais ça semble mal parti, même les déçus du moment (ds les 53%) ne veulent pas admettre qu'ils ont eu tort, ils cherchent des excuses au choixnumbernone et ils défendent le fait que les Français "ont besoin d'un chef"... (quand j'entends ce genre d'inepties, j'ai envie de dire heil et de lever le bras et la main dans le prolongement, mais j'ai peur du point godwin que je pourrais bien me donner mentalement, héhé)
Quant aux voisins compréhensifs, il y en avait un, le seul à ne pas mettre de clé et à laisser son wi-fi ouvert presque tjs... et les 14 autres réseaux qui traversent l'appart, ils sont tous bien cadenassés. Des bibliothèques qui proposaient gratuitement le wi-fi l'ont enlevé car il y a des soupçons d'atteinte à la santé. C'est bizarre, quand c'est public, on fait attention à la santé de ceux qui pourraient en profiter gratuitement, mais apparemment, si on paie, on a le droit de risquer sa santé et celle de ses voisins...
Au moins, si mes maux de tête et mes sensations de brûlures sur la peau sont dus à des ennuis de ce genre, j'aurais bien aimé pouvoir en avoir eu l'usage aussi!
Enfin pour l'instant, cyber oblige (ici, il est même ouvert un 1er mai, y a plus d'syndicats qui tiennent!), entre bruits et rumeurs d'automobiles, j'essaie de bosser et de temps en temps de vous lire (mes nuits surfeuses me manquent quand même)... même si je passe vite et n'envoie plus de messages (ça ne vous fait pas des vacances? si quand même!)...
Bon mois de mai à cm, paul, jarod, chris, stinker... avec un petit parfum de muguet! (mon ami a pensé à m'en offrir un bouquet, car il voyait que je me languissais de nantes et d'orvault et des étendues maraîchères parfumées qui embaumaient le jardin de mes parents attenant à leurs terrains (rouges le temps des tomates de serre, blancs et verts, en avril, avant la cueillette du muguet... arf, je me la joue mélancolie, mélancolie, ce 1er mai! au fait, il se passe comment le 1er mai chez vous?)

stinker a dit…

Ici, il ne se passe rien le 1er mai. Les Canadiens ont choisi le "labour day" américain en septembre comme fête du travail. Ça n'a rien à voir avec la grève des ouvriers de Chicago à l'origine de la fête du travail (!). C'est une fête capitaliste et l'occasion d'un barbecue en famille (pour autant que je sache).

Les dangers du wi-fi pour la santé ne sont pas négligeables. Je connais des gens qui ont dû y renoncer dans la sphère privée également. Personnellement je n'ai jamais essayé. Je suis trop vieille école et je préfère me prendre les pieds dans mes cables de réseau. Sans compter qu'il y a d'autres moyens d'attraper mal au crâne.

stinker a dit…

Vous avez lu cet article du monde:

les révoltés des ondes

chris a dit…

Bon mois de mai à chacun, à toi Fleur.
Un souhait que tout sente bon le printemps, un brin de muguet porte- bonheur.

Fleur a dit…

Merci (Chris, Stinker...).
Mai vient de vous écouter: 22 à 28°, tout le monde s'est dénudé... dès que le soleil est là, j'oublie les ciels bas et chagrins. Même les Parisiens ont le sourire, c'est dire si mai chasse les grognons!
Je viens de lire "les révoltés des ondes", je vais peut-être écouter une amie qui monte un dossier sur ces nuisances nouvelles (elle a elle-même renvoyé sa live-box, elle m'affirmait voir la différence entre les deux situations avec et sans sur son bien-être), et voir de près ce qu'en dit l'association Robin des toits...
Il y a déjà en effet tant d'occasions d'avoir des maux de tête, inutile d'aggraver les atteintes au bien-être...
Et vous, cm, avec vos appareils dernier cri, ni vous ni vos chats ne sont "électrosensibles"?
Bonne semaine à tous

cm a dit…

@ Fleur

J’avais déjà des maux de têtes réguliers avant le Wifi et autres téléphones portables (je n’ai pas de micro-ondes) et depuis que je suis devenue un peu plus "moderne" rien n’a changé, mes maux de tête n’ont pas augmenté de fréquence.

Mes chats non plus ne semblent pas être perturbés. J’avais un peu peur qu’ils soient perturbés par mon humidificateur (ultra son), mais ils n’ont pas changé de comportement depuis que je l’ai acheté.

En revanche, un de mes chats a mis trois semaines avant de s’habituer au ventilateur de plafond...

chris a dit…

Ici, c'est le temps des canons dans les champs de choux pour faire fuir les lapins et pigeons.....
De 6h. à 22h. en principe.
Il faut bien une semaine pour s'y faire, un tir toutes les 5mn.
Le chien de ma fille est reparti traumatisé, en rampant devant le danger.
Sale pays qui est le mien!!!

En plus des canons, les champs sont entourés de clÖtures électrifiées.
Ne mangez plus de choux à moins qu'ils ne soient BIO.

Fleur a dit…

Le son du canon! v'là aut' chose! ils sont fous! ils ont le droit de faire ça? pas la nuit, tout de même? mais toutes les 5 minutes, encore, c'est pire que les démarrages de motos et de bus aux feux verts! Revenez vivre en ville! d'ailleurs, en ville, on n'a pas toujours à se plaindre: après tout, ma rue est assez silencieuse, alors qu'elle donne sur un boulevard hyper animé, mais un sens unique et un stop, ça fait fuir la circulation - sauf quand les travaux ailleurs nous renvoient le surplus d'automobiles folles et klaxonnantes.
C'est du harcèlement, tout de même, le canon, ça va durer combien de temps? j'ai déjà oublié quand cesse le ramassage des choux! c'est dire si j'en achète... Je boycotte: pas difficile, je n'aime pas le goût du chou (de tous les choux)...
(En revanche, bien que j'aie renoncé par attendrissement à manger du lapin, c'est une des viandes que je préfère (dommage): ça fait des années qu'aucun lapin ne m'a été (posé, si) déposé dans ma marmite (ouh j'en salive, pourtant)... vade retro, gourmandisas! (cheval, lapin, jusqu'où ne sacrifie-t-on pas sa gourmandise pour sauver injustement ces animaux-là - et pas d'autres...)

En fait, nos agriculteurs se rejouent la Carmagnole: "vive le son du canon"! c'est malin, j'en parle et hop, je ne peux plus me débarrasser de la musique, là, pendant que je squatte les commentaires chez cm!

Fleur a dit…

Et les enfants et les tout-petits, ils s'habituent? 22h, c'est déjà la nuit, pour eux (pour répondre à ma question débile précédente, parce que je n'avais pas mémorisé les horaires lus juste avant)! et personne ne trouve cela scandaleux?

Fleur a dit…

@cm, le ventilateur, je comprends le pauvre chat! (en fait, je rêvais d'en avoir un, comme dans les films en noir et blanc, mais j'ai tjs peur que les pales se détachent pour venir me couper un bras, le cou...)
mais l'humidificateur? avec des ultrasons? je ne savais même pas que ça fonctionnait ainsi!!! je donne ma langue au chat: pourquoi un humidificateur émet-il des sons (même ultra)? c'est électrique?
ça rappelle un peu (mais avec cette fois une intention hostile) l'histoire des boîtes à sons qui dérangent les personnes par catégories d'âge (les boîtes antijeunes qui défrayent nos unes en ce moment). Vous avez "entendu"? la discrimination par l'oreille, c'est le nouveau jeu de certains élus municipaux et de quelques particuliers mal inspirés!

stinker a dit…

Chris ! Va chez les chtis ! Là-bas, tout le monde est sympa. Y a que des betteraves. On pleure quand on arrive, on pleure quand on s'en va. Le reste du temps, on trempe son maroilles dans le café en disant des gros mots...
On chasse les lapins au phare ou avec des collets posés sur les grillages des friches industrielles (les chats se prennent dedans et agonisent pendant des heures) sans réveiller les enfants ... D'ailleurs on mange aussi les enfants. (oups ! ... Bah, je joue pas au football. Je risque pas d'être privé de ligue 1).

chris a dit…

Fleur, tu arrives à me faire rire et pourtant, c'était mal parti entre nous; excuse- moi.
Et oui, on se fait au bruit du canon dans les champs; après quelques jours à vérifier que rien ne saute dans la maison ni à côté, c'est intégré!
Autorisé de 6h.à 22h. ça permet aux lapins et aux lièvres de se régaler la nuit.
Vu les tonnes de production intensive, les gens doivent aimer les choux pestiférés.
Je dois encore râler pour rien.

chris a dit…

Stinker, tu me chatouilles encore.
Les ch'tis,c'était bien au ciné pour une grand- mère et son petit homme, par un dimanche pluvieux. Ni l'un ni l'autre n'en ont reparlé.
Le phénomène a été bien décrit: un film où on se détend, la vie est simple, tranquille, il n'y a pas de violence.
Mais je suis d'accord avec toi, le côté folklorique est probablement choquant. Moi, j'ai détesté " Le grand pardon". Pas grand- chose à voir avec l'âme bretonne.
Samedi, je t'emmêne avec moi. Pas de cravate, hein, pour Dick?Ce sera un peu toi qui chante.

Fleur a dit…

Y a pas de mal, Chris, j'avais pris la mouche, comme je le fais les jours de grande fatigue... d'ailleurs, y a pas longtemps, j'ai tourné vinaigre aussi le temps d'une heure: le frère de mon ami arrivé d'un pays lointain (et donc notre invité!) pour aller dans un autre continent aussi lointain me cherchait en me parlant de mon ancienne profession qu'il critiquait et des Français paresseux qui stressent le lundi matin... Je suis partie sur une heure de discours et d'expériences bien senties, qui se sont terminées dans... les (non, pas les choux, mais c'était tout comme) larmes! A lui expliquer qu'on passe plus de temps à créer des cours et des exercices qui pourraient intéresser les élèves en grande difficulté que lorsqu'on a de bons élèves (j'ai eu les deux, j'ai comparé), en compagnie de qui il est si simple de se sentir superprof... Il faut que j'apprenne aussi (il serait temps) à garder mon calme quand je suis contrariée... enfin je préfère quand je ne pars pas en vrille, comment dit-on déjà? "soupe au lait" (c'est un mot de l'ouest ou pour tous les francophones?)...

Je me demande quand même ce qu'on a contre les lapins, entre les sons et la traque au phare (on ne peut pas dire que les gens manquent d'imagination, c'est fou, juste pour sauver ses choux? si encore ils étaient à la crème!)...

Et je ne suis pas sûre de m'habituer, en fait: je sursaute déjà quand je travaille et que quelqu'un vient interrompre ma concentration: hop un vrai bond de sportive sur chaise (ça n'existe pas encore en compétition aux JO, ça viendra)! alors au son du canon, héhé, j'aurais sans doute mal au fessier... à moins de faire comme les lapins, de ne prendre la clé des champs que la nuit!

stinker a dit…

Mais non, je ne te chatouille pas. Il vaut mieux aller voir un film sympa qu'un film pas sympa. Et il vaut mieux aller voir un nanard que s'emmerder le dimanche.

Individuellement, tu as raison. Collectivement ... la société s'amuse de choses pas très drôles et s'émeut de choses pas très graves...

Mais à part ça ... "Je vais bien, tout va bien" comme dirait ... Dany Boon!

Je n'ai jamais mis de cravate. J'ai dû mettre un noeud pap une fois ... pour souhaiter la bienvenue à André Dassary à la foire à l'ail de Feignies (c'est dire si on avait bon goût chez les chtis à l'époque!)

Fleur a dit…

Un noeud pap!? c'est chou! (bio, évidemment)
et un nez rouge (oenologue convaincu ou adepte des dany boon de cirque)? vous faites le clown pour nous dérider, stinker? (ça va être dur, vu le nombre de rides, je vous préviens)
Et que portiez-vous pour Michel, à ses concerts?

cm, il reste à faire une règle de trois pour expliquer le cheminement depuis les keywords et la 4e position du blog dans votre billet de départ jusqu'au nez rouge de stinker; j'adorais ce jeu, comment s'appelle-t-il déjà? quand on soufflait une longue phrase à son voisin qui passait à son voisin, avec comme fin la constatation hilarante qu'il y a tjs des petits malins pour modifier volontairement les propos et confidences faites à l'oreille ou de grandes victimes de la surdité.

La prochaine fois, on joue aux cadavres exquis?
Bon w-end (je vois que tout le monde part en bretagne autour de moi, les lapins vont devoir se faire discrets pendant les ponts)!

cm a dit…

Oui, Fleur, moi aussi, en lisant les commentaires de plus en plus nombreux par rapport à cet article, je pensais à ce jeu et une variante : écrire le début d’une phrase sur un papier et le faire passer ensuite aux voisins pour qu’ils rajoutent des mots. Malheureusement, je ne me rappelle plus du nom de ce jeu non plus.

Fleur a dit…

C'est comme pour les dessins, il me semble (comme chez les surréalistes), ça s'appelle bien, il me semble: les cadavres exquis...
Eclats de rire assurés!

stinker a dit…

Bon ... c'est aujourd'hui que je me lance. Fini de me faire chier à faire des sites tordus avec du PHP dans tous les sens. Je vais faire un blog comme tout le monde ... J'y mettrai quelques bons mots, je parlerai de chats, de chiens, de chanoines, je me ferai un pote à gauche, un pote à droite, et je compterai mes amis tous les soirs en épluchant les commentaires ....

J'ai frappé chez la mère Gogole, plein de bonne volonté, désireux de rentrer dans le rang, de faire simple, d'oublier les flacons qui ont ruiné ce pauvre Birotteau et de ne plus songer qu'au parfum, à l'ivresse des mots ... voilà voilà ...

stinker a dit…

Mais voilà ... je ne sais plus quoi penser.

cm a dit…

Très drôle !

Fleur a dit…

Allons bon: Stinker, on n'allait pas vous croire sur parole! Très chouette, votre "fuckgogole" (pinte de rire au boulot, juste avant de sortir sous la pluie, le métro sera moins morose, héhé), tentative pince-sans-rire de nous faire croire que vous alliez rentrer dans le rang. (Mais je sens comme une critique ou une ultime dérision envers les pauvres petits pas aussi doués que vous et qui sont obligés pour s'exprimer d'user de blogs comme tout un chacun! Laissez-les vivre! J'aime bien aussi de temps en temps voir les attendrissantes photos de tel dans son jardin, avec les fauvettes revenues et les mésanges bleues survivantes, et les jonquilles sauvages, ça me rappelle qu'il y a des gens qui vivent avec des maisons, des jardins, des saisons, et j'en oublie le béton de Paris!)
Et ce sera quoi votre prochaine (bonne) blague? un clic et direct en enfer? (paf, un voyage éclair en Birmanie ou au Soudan?)
J'attends la suite, car je dois avouer que ma routine (même au soleil) m'enquiquine en ce moment!
Bonne journée...