samedi, avril 19, 2008

Cherchez l’erreur

A la une de ce vendredi, les lecteurs de Libération online ont eu l’occasion voir les titres suivants :
Du grand journalisme ! En attendant, Google se porte bien, si l’on fait confiance aux autres sources.

Pour vous entraîner à suivre ses cours en bourse, vous pouvez toujours jouer au Googolopoly ! Enjoy !

Source image : Techcrunch (version française)

Moralité : en fin de soirée, mieux vaut lire les conneries de certains journalistes concernant le "grand méchant loup Google" que de lire les conneries réelles de notre président et de son parti (ne ratez pas son intervention à la télé jeudi prochain – je ne ferai pas de compte-rendu, puisque je ne la regarderai pas, j’ai quelques films à découvrir avant de les rendre à ma boîte de location de DVD).

Une dernière pour la route dans la série Google paranoïa ?



P.S. Je suis un "fan" de Google. Et je dois dire que j’ai un peu du mal à rester "d’une neutralité bienveillante" quant aux commentaires de certains Internautes qui accusent Google pour un oui ou pour un non (principalement à cause de la pub), alors que ces personnes connaissent à peine un tiers des applications (dont je me sers tous les jours) de cette société.

Google est un peu plus qu’une simple search engine !

4 commentaires:

Jarod Bendson a dit…

Saviez-vous que certains groupes palestiniens ont adopté Google Maps pour calculer avec une précision militaire l'emplacement et l'angle idéal de leurs roquettes Qassam destinées à leurs cibles israéliennes ?

Quand je pense que de mon côté je me perds éternellement dans certains quartiers de Rennes en utilisant pourtant les mêmes outils de guidage, c'est plutôt inquiétant...

cm a dit…

Comme quoi les bonnes cartes routières ou plans de villes sur papier sont toujours indispensables !
A Paris toutefois, il vaut mieux acheter un plan tous les ans, car ils ont la manie de changer les sens uniques chaque été durant les vacances...

Paul a dit…

Yes, CM - and the bloody bus lanes too...

stinker a dit…

Bôf ! Après avoir épluché le code (HTML et CSS) des pages de Google Websearch/Google Images/Google News/Google videos/Google Maps des versions .ca, .com et .fr pendant 4 jours, je me dis que si ce sont les meilleurs du monde qui font ça ... ben - comme j'ai tendance à répéter ... Enfin bref, vous m'avez compris.

Immerhin (anyway), pour ceux que la misère dégoûte et qui comme moi se réfugient dans la science fiction,voici un terminal Google tel qu'il était encore en usage au 24ème siècle :
Black Google in LCARS terminal