lundi, octobre 29, 2007

UbuWeb

"Au royaume d'UbuWeb, trésors sonores et visuels d'avant-garde"
Le Monde du 18.10.07

En effet ! Ce site est une vraie mine d’or.

Ainsi, j’ai pu découvrir que Joseph Beuys s’est également essayé à la chanson. Le titre : "Sonne Statt Reagan". Désolée pour mes lecteurs qui ne maîtrisent pas la langue de Goethe, elle est indispensable pour comprendre les paroles.

Drôle de bonhomme ce Beuys. A chaque fois que je regardais une de ces œuvres, sa fameuse affirmation me venait à l’esprit : "Ich denke mit dem Knie" - "Je pense avec le genou" ; je la trouvais fort pertinente. Ceci dit, cet artiste ne m’a jamais laissée indifférente. Bien que je n’aie jamais pu le prendre
vraiment au sérieux, je l’apprécie énormément.

J’ai également commencé à visualiser une interview de William Burroughs, par Frédéric Mitterand (ah, la Star Ac’ n’existait pas encore à l’époque). Malheureusement, un problème de chargement (bande passante ?) m’a empêchée d’aller jusqu’à la fin. J’y retournerai !

Je vous conseille vivement de faire un tour sur ce site. C’est par ici.

3 commentaires:

icecarol a dit…

Comme c'est formidable ce site!! J'aime bien Beuys aussi, surtout après avoir vu ses oeuvres au Centre Pompidou. En mars, j'ai trouvé un poème (taiwanais) qui parlait de l'"Infiltration homogène pour un piano à queue" et qui m'a donné envie de savoir plus sur Beuys, ce poème était plus intéressant qu'un critique d'art. En fait, j'ai pensé même à traduire en français pour citer dans mon travail, mais je n'ai pas encore fait...

icecarol a dit…

hahaha...j'ai rêvé de Beuys hier...^o^

cm a dit…

Il vaut encore mieux rêver de Beuys que de Burroughs ! ^^