mercredi, juin 13, 2007

Sarkozy n’était pas ivre !

L’autocensure de Libération

Dans son édition du 11 juin, le journal Libération (dans la version Internet) explique pourquoi il a finalement décidé de montrer cette vidéo :

"Dans un premier temps, Liberation.fr avait choisi de ne pas évoquer cette vidéo dont la télévision belge affirme qu'elle montre Nicolas Sarkozy ivre lors d'une conférence de presse au G8."

Mais compte tenu de l’ampleur que cette "rumeur" a pris sur le Net, Libération s’est livré à une "enquête", car :

"[…] lorsqu'elles [les rumeurs] prennent une certaine ampleur, et cela va vite sur le Net, elles deviennent un objet d'intérêt journalistique en elles-mêmes. A ce titre, la vidéo de Nicolas Sarkozy 'ivre' méritait une enquête sérieuse."

Conclusion :
"Alors, saoûl ou pas? En écoutant intégralement l’audio de la conférence en question sur le site de l’Elysée, Nicolas Sarkozy ne semble pas éméché mais plutôt essoufflé, pas préparé, hoquetant (un problème de digestion?), peut-être grisé tout simplement par sa propre prestance et son rang de puissant au milieu des puissants de ce monde."

A l’heure où toute l’Europe rit des exploits de notre président, il semblerait que la diffusion de cette vidéo en France soit considérée comme un crime de lèse-majesté.

Le journaliste belge présente ses excuses

"Je suis désolé des proportions que prend ce qui n'était au départ qu'un clin d’œil."

"Il a ainsi 'contacté l'ambassade de France à Bruxelles pour transmettre ses excuses, pour qu'elles soient relayées à qui de droit, jusqu'à l'Elysée si nécessaire', a indiqué Yves Thiran, directeur de l'information de la RTBF, la radio-télévision publique belge."
Source : Le Figaro

Vous pouvez lire ses explications en exclusivité sur le blog de Jean-Marc Morandini.

Si les Belges perdent leur sens de l’humour, mais où va-t-on ?

Le jour ou Sarkozy était "à côté de la plaque"

Pour terminer ce feuilleton, voici l’analyse d’un journaliste qui était sur place.

6 commentaires:

Stinker a dit…

Bourré ou pas, il nous aura fait bien rigoler. Qu'importe la vidéo, pourvu qu'on ait l'ivresse! D'ailleurs on peut aussi s'ennivrer de sa propre connerie. M'est avis que le « gnome » n'est pas prêt de dessoûler. J'imagine qu'on ne peut plus se moquer de lui sans écorcher le protocole. M'enfin ... la Belgique nous sauvera de la morosité.

William Skyvington a dit…

J'ai été souvent surpris et troublé par les tics corporels de Sarkozy, mais j'ignore ce qu'ils pourraient représenter sur un plan clinique, éventuellement neurologique. De deux choses l'une : ou bien Sarko était réellement bourré, ou bien ses tics l'ont fait paraître momentanément comme un homme ivre. Je ne sais pas laquelle des deux serait la vérité préférable.

chris a dit…

Je persiste à croire que Poutine avait joué un bon tour à Notre Vénérable qui avait trinqué même à dose homéopathique.
Ou alors Poutine lui avait offert quelque chose d'inaccessible et l'euphorie était grandiose.
Oui, les tics du président ne laissent rien présager de bon...Espérons que les tocs l'épargneront.
Quoiqu'il en soit, nous sommes dans de beaux draps!

Paul a dit…

Hmm,

I wouldn't drink with Poutine.

As CM can possibly confirm, almost anything alcoholic agrees with me. However, when it is alcoholic AND radioactive, that's another matter. Polonium 210 on the rocks? No thanks

cm a dit…

That's it: Poutine put some Lachgas in the drink of Sarkozy!

Paul a dit…

Don't remind me! I really should go to the dentist - and that's no laughing matter...