dimanche, juillet 06, 2008

Pays

Pour moi "pays" est un mot qui a plusieurs sens [...] chez moi un pays c'est un endroit où il y a des paysans.
François Fillon

Ne maîtrisant pas le langue française, je ne comprends pas les subtilités...


MAJ : Ah, je comprends mieux maintenant !

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
Source : Marianne 2

7 commentaires:

Paul a dit…

Pas de problème pour moi je pense!

Fleur a dit…

Dire que ce sont des ploucs qui nous gouvernent, c'est peu dire : à lire leur prose, la confirmation est sans appel...

chris a dit…

Je ne peux croire que ce soit un document officiel; c'est impossible qu'une secrétaire ait pu taper ce torchon.
Gouvernement de ploucs, oh oui; sinistrose assurée; enfin, l'album de la plouquette sort ces jours- ci, réjouissons- nous. Dire que des bébés sont prénommés comme elle tous les jours! Cela montre bien le niveau mental des habitants de France.

Fleur a dit…

ah tiens, je n'avais pas vu l'info (des bébés au nom de la plouquette).
Il est vrai qu'il y a des prénoms, même jolis, qu'on se devrait de ne plus employer à certaines époques...
Mais c'est plus fort que certains: il faut que leur enfant ait au-dessus de leur tête la bénédiction en qq sorte de ceux qui "réussissent", avec le nom comme rite de sacrifice, c'est tjs mieux que de les promettre au glaive pour s'attirer les bonnes volontés d'un dieu quelconque... héhé (j'ai des points, là aussi, chris? non, quand même!)

C'était sur Marianne2 (LA Source, en ce moment: Stinker va être content: on lit -je lis aussi- un magazine créé par un bayrouiste convaincu!!!), j'espère qu'ils vérifient la fiabilité de leurs sources!!!

J'ai entendu hier et ce soir (sur rfi) les rodomontades des fillon, yade, etc. cassant du sucre sur ségo, sous le prétexte qu'elle n'est pas dupe de leur utilisation éhontée (mais plus en deçà de leur habitude) de la libération d'Ing. B. Elle serait selon eux jalouse, irresponsable, etc., parce qu'elle aurait remis les points sur les i.
En gros: sarko devrait la jouer modéré, étant donné qu'il n'y est pour rien dans la libération, et que cette agitation vient surtout masquer les décisions iniques du gouvernement, etc. De plus, il semble qu'elle soit passée hier sur F2 et qu'on l'aurait fait parler du casse récent de son appartement... quoi d'étonnant à se poser la question sur la responsabilité éventuellement politique de cette histoire? et tous de tomber sur elle pour tenter d'étouffer une voix de l'opposition pour l'instant la plus cohérente (à mon avis)...

En tout cas, ce qu'elle dit et ce que je pense, a été déjà bien dit par un blogueur que je cite ici (csp blogspot)car il me semble bien avoir mis le doigt avec pertinence sur ce qui cloche dans cette histoire:

"Casse l'ambiance

Et Ingrid Bétancourt est libre...

Uribe est un président corrompu à la solde du département d'État américain et n'a jamais été interrogé sur ses liens avec les paramilitaires d'extrême-droite de l''AUC ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Un décret vient d'officialiser le fichage des mineurs à partir de 13 ans ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Nicolas Sarkozy veut contruire une seconde centrale EPR et accorder un cadeau royal à ses amis d'Areva ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Les milliardaires se portent très bien, notamment en France et sans que nul ne s'indigne que des gens puissent être aussi démesurément riches ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Il y'a 7 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté en France ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Il y'a 27 centres de rétention administratives où les immigrés sont retenus dans des conditions le plus souvent ignobles ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Il y'a beaucoup, beaucoup, réellement beaucoup de choses bien plus importantes que la libération d'Ingrid Bétancourt.

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

La capacité de Sarkozy et de son gouvernement à récupérer un évènement sans pudeur aucune pour jeter de la poudre aux yeux de la populace ne semble pas avoir de limites ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Et ils n'ont aucune raison de se priver, puisque les journaputes et autres courtisans serviles ne parleront que de ça dans les prochains jours ;

Mais Ingrid Bétancourt est libre.

Définitivement, on nous prend pour des gros jambons de compétition, mais je ne suis pas certain que le sort de Bétancourt puisse durablement faire oublier les caddies qui se vident chez Lidl.

Mais Ingrid Bétancourt est libre...

Ce dont pour ma part je n'ai rien à foutre en soi, mais quand je pense qu'on va la voir partout pendant des jours et des jours, j'ai envie de fumer du crack.


Écrit dans une fureur enthousiaste par comité-de-salut-public à l'adresse 11:00 41 commentaires "


Ce qu'il fallait dire, il me semble.
(Y a pas que des soucis d'orthographe au sein de ce gouvernement, s'pas!)

chris a dit…

Tout est écrit comme je n'aurais pu le faire mais comme je le pense.
Sarkosy nous entraîne dans une histoire folle avec les Chinois; nous sommes devenus " Les laquais des Chinois" comme le dit Ménard; ce qui se passera après les jeux les plus sales de l'histoire, c'est la liquidation du peuple tibétain et de son chef spirituel.
Le ministère Hortefeux est une grande honte pour la France; que sont devenus ces milliers de déportés de l'été dernier et après; comment pouvons- nous accepter que des enfants vivent en centre de rétention? Et après, qui sait, la liquidation.
L'histoire se reproduit. Je cherche vainement le nom de l'auteur " Tout peuple qui ne connaît pas son histoire s'expose à la revivre". C'est tellement juste.
Ségolène Royal, j'y crois toujours, quoiqu'on me dise; hier, nous avions la vision d'un Fillion vautré, bafouillant, commentant le comportement d'une femme qui se bat; salement, comme beaucoup d'hommes. Nous savons que nous sommes tous surveillés, fichés, elle encore plus. En tout cas, je la soutiens envers et contre tout.

C'est à publier, ce que tu viens d'écrire, Fleur. Oui, Bétancourt est libre, c'est une issue heureuse pour elle et sa famille. Comme elle l'a dit, elle ne se coupera les cheveux que lorsqu'il n'y aura plus d'otages en Colombie; comme elle l'a dit aussi, elle va se battre pour cela mais pas avec Uribé.Elle a eu la délicatesse de rencontrer tous les acteurs de sa défense, pas seulement Sarkosy.

J'entends ce que tu écris à propos du monde du travail; c'est ignoble; mes enfants sont toujours sur la brèche aussi, sous la menace, lessivés, volés de leurs idées, de leur vie, de leur intelligence et moi, je suis la grand- mère qui prend la route pour recueillir un laissé -pour -compte à la garderie, à l'école.Qui fait les courses et en ai assez de tout ça.
Je n'arrive plus à croire qu'il y aura une prise de conscience du peuple. Nous sommes un peuple de moutons qui se précipite dans le ravin.
Beurk!Sur les ondes, à la TV, on ne parle que de l'album de la plouquette. C'est à vomir; tant de talents ne peuvent percer et là, c'est toutes les heures.
Et ce n'est pas Bolloré qui s'offre un institut de sondages?
J'attaquerais bien en justice le " Liberté, égalité, fraternité" qui nous nargue sur toutes les mairies. Auprès de la justice européenne.
Mais comment fait- on ça?

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord, Chris: je soutiens aussi cette femme courageuse, et j'ai bondi d'énervement contre je ne sais quel imbécile (de droite mais il y en a qui se disent de gauche qui cherchent à l'enterrer itou) parlant qu'elle essayait avec cette histoire de se faire une place au soleil car elle perdait de l'influence dans le PS (soi-disant) et qu'elle devrait mieux ne pas la ramener avec la "gifle électorale" qu'elle aurait prise en 2007... une gifle électorale !!!! avec 17 millions de gens qui ont voté pour elle malgré les Sarko Panzer Tank qui avait tous les médias ds leur poche!
Tous ces médiocres sont jaloux de son succès et ont peur que sa parole puisse prendre encore plus d'ampleur auprès de la population... (maintenant qu'ils pensent avoir enfoncé Bayrou... elle vient sur leur liste: il faut cogner jusqu'à ce que sa voix soit inaudible, eh bien non, moi qui suis si lente à me bouger en collectif, je pense m'y mettre, c'est ce qu'ils auront réussi, ces connards!!!)

Quant à la charge sur l'utilisation d'Ingrid, le compliment (texte à publier) est à glisser au garçon qui a son blog sous le nom de Comité de salut public: csp... C'est sa prose, et sa verve politique...
En cliquant sur le lien que j'avais mis en référence, il suffit de descendre à la bonne date (3 juillet?) pour retrouver ce billet.
Mais je suis d'accord: cela mériterait d'être publié (au lieu de tous ces articles complaisants qu'on peut lire si on n'est pas encore dégoûté de la presse qui ment: tel libé avec joffrin qui ne mérite plus le nom de "gauche", qui déroule tapis rouge et bouquets de fleurs de compliments sur la (bis)plouquette et assomme ségo avec de gros marteaux :comme le libé d'aujourd'hui jeudi, et décidément c'est terminé, plus jamais, même pour les livres du jeudi, je n'achèterai libé. Joffrin met en doute les doutes de ségo alors qu'il ne fait que reprendre les propos de l'entourage de sarko mais affirme avoir enquêté... joffrin enquêteur! on aura tout vu...
Et pourquoi tape-t-on dessus? pour avoir suggéré qu'il y aurait un lien entre le fait qu'elle aurait fait son office de membre de l'opposition en disant son fait à nabotkékon, et son appart soudainement visité bizarrement entre l'heure où son fils part à l'école soit 8h30 et son retour à elle ds l'appart, soit 10h30... sans vol...
Devenir parano pour survivre dans le nabotland, c'est la moindre des choses, non?

Quant à la réaction (même écoeurement) donnée dans le message: "Je n'arrive plus à croire qu'il y aura une prise de conscience du peuple. Nous sommes un peuple de moutons qui se précipite dans le ravin.", c'est exactement cela dont christophe dejours fait l'analyse dans son "Souffrance en France, la banalisation de l'injustice sociale", comment nous avons pu devenir un peuple tolérant à la souffrance due à des conditions injustes faites par d'autres (et par nous-mêmes, mine de rien) à nos contemporains. Vraiment intéressant (et je le jure, si j'en parle, ce n'est pas parce que je le connaîtrais ou que j'aurais des actions chez son éditeur!!!)...

Sinon, désolée, cm, d'avoir mis l'accent ainsi sur l'actu politique du moment. D'une certaine façon, je me demande si je n'utilise pas ce blog aussi comme soupape pour la marmite que je deviens parfois en entendant ce qui se fait subir ou ce qu'on subit actuellement...

Même pas d'idée pour faire sourire, suis-je bien fatiguée pour ne pas ironiser! Seule sourire (contrit) de ce soir, fatiguée que je suis, j'ai dit oui à une jeune fille dont la voiture m'enpêchait de passer quand elle m'a demandé si nous étions sur le boulevard de clichy pour aller au théâtre de dix heures... du coup, elle a filé toute contente, avec de grands mercis (que je ne mérite pas du tout mais alors pas du tout), se contentant de s'éloigner en suivant les chiffres des numéros du boulevard. Je n'avais pas plus tôt traversé pour entrer dans ma rue que ça a fait tilt: NON! nous sommes sur le boulevard des batignolles!!! (je venais de traverser auparavant l'autre boulevard, et j'étais encore là-bas dans ma tête!)... trop tard; elle avait filé, partant pour être probablement en retard pour entrer voir son spectacle... aïe aïe aïe... mlle, si vous me lisez, pardonnez-moi, la fatigue m'a fait dire n'importe quoi!
Bon, comme je ne voudrais pas dire plus de conneries, je pense que je vais rentrer me reposer; chance: pas de boulot demain (en principe, sauf appel d'urgence)!

bon w-end: prêt(e)(s) pour les chars du 14juillet? pour faire peur à l'ambassadeur chinois arrogant? peuhffff (suis trop conne, parfois)...

Fleur

Anonyme a dit…

Ah et pour la phrase sur les peuples, ou quiconque, le passé, la condamnation à le revivre, etc. Impossible de me rappeler qui l'a dit (et oublié si je l'ai lu): sur le Net, pas fiable: on l'attribue de temps en temps à Churchill, de temps à autre à Elie Wiesel et d'autres fois à Primo Levi (ce qui me paraîtrait plus juste, mais vraiment, je ne saurais le dire!)... eh beh...
cm, vous avez des lumières à ce sujet?

Fleur