lundi, janvier 19, 2009

L’arabe est la langue du futur

Je n’ai vu aucune trace de ce discours dans les journaux français, pourtant, j’en lis plusieurs tous les jours. Il est urgent de quitter ce pays avant que le port de la burka ne devienne obligatoire.

In his message to the participants, French President Nicolas Sarkozy called Arabic the "language of the future, of science and of modernity," and expressed the hope that "more French people share in the language that expresses great civilizational and spiritual values."

Dans son message adressé aux participants, le président français Nicolas Sarkozy a appelé l’arabe la "langue du futur, de la science et de la modernité" et a exprimé l’espoir que "plus de Français apprennent cette langue, expression de valeurs spirituelles et d’une grande civilisation ."

Comme mes cheveux se dressent sur la tête, je n’ai pas le courage de traduire l’article en entier et vous laisse le lire en anglais.

MAJ

J’ai fini par trouver le texte original, dont acte. Joli discours diplomatique ( ?).

Le français a été la langue dominante à la cour de Russie (et ailleurs) pendant quelque temps. A l’époque, a-t-on suggéré aux Français qu’ils feraient bien d’apprendre le russe ? Les temps changent et le français n’est plus (et ne sera plus) une langue dominante. Ceci dit, je n’ai pas très envie de me lancer dans une polémique relative au pourquoi du comment...

Une fois n’est pas coutume, les Américains sont quelque peu plus pragmatiques (discours d’inauguration, Obama, 20/01/2009) :

To the Muslim world, we seek a new way forward, based on mutual interest and mutual respect. To those leaders around the globe who seek to sow conflict, or blame their society's ills on the West--know that your people will judge you on what you can build, not what you destroy.
Source : chicagotribune

Au monde musulman: nous voulons trouver une nouvelle approche, fondée sur l'intérêt et le respect mutuels. A ceux parmi les dirigeants du monde qui cherchent à semer la guerre, ou faire reposer la faute des maux de leur société sur l'Occident, sachez que vos peuples vous jugeront sur ce que vous pouvez construire, pas détruire.
Source : nouvelobs

13 commentaires:

Paul a dit…

Well if you are still here when Sharia law is introduced and tous les juges ont les barbes I shall keep a couple of old tea-towels here. One of course I must wear; for you a pair of scissors should be enough to convert the second towel into an elegant "burka."

And will you promise to come when I am stoned to death/have my hands cut off/am publicly flogged?

Now that's what I call progress!

chris a dit…

S'il fallait écouter tout ce que dit sarkos, nous n'aurions plus d'espace de pensée.
Cet homme a le pouvoir de s'extasier un instant , de lancer une idée, puis de l'oublier aussi vite.
J'ai lu dans la presse, aussi, que , pour faciliter le travail de la poste, les noms de rue devraient être en langue française et non en langue bretonne; après, on passera aux noms de famille.
Elle est pas belle, la vie?

cm a dit…

Mais Chris, en France, on nivelle par le bas, les gamins ne savent plus écrire ou lire.

Il y a quelque mois, un "monsieur je sais tout" a pendu un article sur Agoravox accusant le bilinguisme – il paraît que cela perturbe le cerveau de nos chères têtes blondes que d’apprendre plusieurs langues dès leur plus jeune âge...

Il n’a peut-être pas tort : je suis assez perturbée lorsque je vois ce que la France est devenue.

chris a dit…

je faisais mes courses dans une épicerie de mon bled et un instituteur et sa classe maternelle bilingue ont surgi; le but était d'acheter des ingrédients en parlant breton pour faire un gâteau; la belle ambiance, c'était joyeux et pas un ne semblait perturbé, les adultes ont laissé leurs courses pour participer;
En ce qui concerne la poste, il y a un tollé général ( c'est comme si ton nom était transformé au profit d'une machine!!!); la machine à tri n'aimerait pas le breton! que l'on maintienne donc le tri manuel, il restera quelques emplois en france. Gast, je suis en colère! j'écris toutes les adresses possibles en breton.
Si nico avait dit que l'anglais est la langue du futur, il aurait fait preuve de bon sens; peut- être voulait- il dire que la religion musulmane était la religion du futur; il a de sacrés écheveaux dans la tête.
N'empêche qu'hier, il n'avait pas la vedette; il devait être de mauvais poil!

Jarod Bendson a dit…

Dans le pire des cas, CM, faites-vous broder une burqa au point de croix ; cela sera considéré comme une infâme mais salvatrice provocation.

Sinon, je vous conseille vivement d'apprendre le lakota ; le port de la plume vous sied mieux au teint.

Haw mushkay.

Fleur a dit…

Jarod, vous êtes un fripon: envoyer cm se faire scalper en Amérique sous le joug d'une langue ou même le bonjour dépend du genre, puisqu'il paraît qu'une femme devait attendre qu'un homme l'ait salué avant de lui adresser la parole? C'est de la pure provocation!
(hum, Si mes infos s'avéraient là-dessus erronées, elles ne le seraient pas plus que ce qui se dit sur d'autres civilisations, tant la superficialité sied mal aux discussions sur les mérites - ou les défauts - des unes et des autres...)
Et sans attendre (vous pensez bien) que vous m'ayez adressé en premier jet votre "hello ma mie/ ma damoiselle/ ma bonne amie femelle/etc.", je vous salue d'un très fraternel "haw kola" frémissant et non moins provocateur!
Fleur (déplumée)

Fleur a dit…

"l'ait saluéE"... cm, même moi, je ne sais plus écrire mon bon français, vingt diouxX!, y a pas que les mômes dont on nivelle* le niveau...
(*mais je ne fuis pas quand on m'appelle...)

Quant à la burqua au point de croix,
quelle belle idée, ma foi!
histoire de préparer à votre hôtesse son chemin de croix?!
en rédemption de quel manque de foi?

hum, cela pousse à réflexion... à froid!

Paul a dit…

La Croix pour CM?

Je ne pense pas...

Fleur a dit…

La bannière, alors?

Fleur a dit…

Oh, cm, je n'avais pas noté alors, l'ironie du discours de Potus44... "A ceux parmi les dirigeants du monde qui cherchent à semer la guerre, ou faire reposer la faute des maux de leur société sur l'Occident, sachez que vos peuples vous jugeront sur ce que vous pouvez construire, pas détruire."
Bien sûr, on parlait ici de l'Amérique de Bush? son chef mentant pour créer de fausses preuves d'armes atomiques, semant la guerre pour créer un ennemi (ou plusieurs) à son peuple dans le but réussi de le souder autour de lui, alors qu'il avait volé la présidence à son rival, créant des guerres pour récupérer la matière énergétique, donner à son armée et à ses industries les terrains et territoires de recherches, d'expérimentations, d'entraînement in situ... Entraînant l'Occident à être ennemi de lui-même en trahissant ses principes essentiels d'humanisme, en acculant ses amis aux mensonges pour lui sauver la mise, en faisant de ses "amis" les valets de l'Amérique...
Quel amuseur, ce potus44, finalement! Réussir à accuser les autres de ses propres errances, c'est très fort!!!

Jarod Bendson a dit…

Une fois n'est pas coutume ; je me permets de ponctuer les propos de notre spécialiste en conspirations par une agréable chanson .

Jarod Bendson a dit…

Au temps pour moi.
Voici la fameuse parenthèse musicale.

Fleur a dit…

Smack!