samedi, juin 21, 2008

The Raven

Depuis déjà cinq ans, j’étais à la recherche d’une chanson que j’avais écoutée ado. Je ne me rappelais plus du tout le groupe, ni le titre – j’avais juste la musique en tête... et quelques mots : "the raven" et "nevermore". Avec ça, on ne va pas toujours très loin, même sur Google...

Comme je suis de nouveau dans une phase d’insomnie, j’ai pu entendre le chant des corbeaux ce matin. En plus ils ont eu la gentillesse de voler devant ma fenêtre. Quel oiseau ! Magnifique !

Du coup, je suis retournée sur Google – ce soir j’ai trouvé en 2 secondes la chanson que je cherchais depuis si longtemps. Elle n’a peut-être pas été indexée avant... ou alors, je n’ai pas su faire. Eh oui, c’est tout simplement "The Alan Parsons Project".

J’en ai même trouvé plusieurs versions sur YouTube.

L’une d’elles correspond à la musique que j’avais écoutée ado, mais les images pas trop, ce n’est pas "mon" corbeau.
L’autre, c’est une version "live". OK, mais sans plus.
La troisième, c’est une version Tux. Linux me ferait-il du pied ? C’est celle-ci que je vous propose sur mon blog.

P.S. N’oublions pas Edgar Allan Poe tout de même.



4 commentaires:

Jarod Bendson a dit…

S'il vous plaît, faites-moi signe lorsqu'une formation de flamants roses volera devant votre fenêtre ; je serais curieux de savoir ce qu'ils vous rappellent.

Paul a dit…

Roses & Ravens?

Anyway great stuff; Alan PArson had considerable success in England and elsewhere as a composer/arranger/producer

cm a dit…

Généralement, les flamants roses font leur apparition après une bouteille de vodka. Difficile de se souvenir de quelque chose dans ces conditions...

Fleur a dit…

Quoi? des Belges roses? seriez-vous tous fous? (ah ils vont avoir mal à leur d, si je dis ça, zut)...