dimanche, juillet 15, 2007

14 juillet 2007

… version Sarkozy

Pour une rupture de style, c’est une rupture de style !

"Je voudrais dire à Cécilia et à Judith (la fille cadette de Cécilia) qu'elles sont très belles toutes les deux. […]
Ce soir, peut-être qu'avec le Premier ministre, on va enlever nos cravates. Ce soir seulement, n'exagérons pas dans la rupture, il ne faut pas en faire trop."

Source : Libération

Un jour, Sarkozy avait dit dans un JT (je ne me rappelle plus dans lequel, mais je présume qu’il est facile de retrouver son discours sur Google) : "Je ne suis pas un intellectuel".

Merci pour la précision, on ne s’en serait pas rendu compte !

Quant à sa "fête populaire" au Champ de Mars, je ne vois pas en quoi elle représente une rupture. Depuis que j’habite à Paris (plus de 20 ans), il y a toujours eu un feu d’artifices, accompagné d’un concert, à l'occasion de cette fête nationale. On a eu droit, entre autres, à Jean-Michel Jarre et, par deux fois, à un chanteur franco-belge, exilé depuis peu à Gstaad. A l’honneur ce soir : un autre chanteur français exilé aux USA depuis les années 70 : Michel Polnareff.
Alors, pourquoi fait-on un tel tabac autour de l'événement de ce soir ?

Ce que je retiens de ce jour : le logo de Google qui porte le titre "bastilleday". Il y a au moins quelques personnes Outre-Atlantique qui pensent un peu...

Prise de la Bastille, par Jean-Pierre Houël (1735-1813), Source : Wikipédia

5 commentaires:

chris a dit…

Je crois bien que Sarkosy a pris seul la Bastille.
Et qu'il la gardera par tous les moyens.
Il aime Cécilia, il aime Rachida et aussi sa belle- fille.Quel homme aimant, si inventif, ingénieux, un génie que la gloire va envoyer en un éclair au Panthéon.
" L'enfant prodige de la gloi- are, Sarpoléon..." ( Tino Rossi)"

cm a dit…

Il est surtout très doué pour inventer des choses qui existaient déjà !

Paul a dit…

Please please explain to me what this is about.

I was going to ask if the usual excitement had taken place on Le quatorze juliet.

Paul

cm a dit…

It is just me ranting about Sarkozy - nothing new. I'll tell you when you come to Paris.

Paul a dit…

Merci! A bientot...