dimanche, septembre 07, 2008

Procrastination

Du latin procrastinationem, "ajournement", de pro ("en avant") et crastinus ("de demain"), lui-même dérivé de l'adverbe cras ("demain").
Source : wiktionary

J’ai découvert aujourd’hui un excellent flowchart [Flussdiagramm en allemand, organigramme de programmation (qu’est-ce que c’est long !) en français] décrivant le mécanisme de la procrastination adaptée aux temps modernes. J’apprécie énormément le "You are here".

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Source : projectsidewalk

Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec les flowcharts, voici une petite vidéo illustrant ce terme de façon plus explicite.

6 commentaires:

isabelle a dit…

"Procrastination": mon sport préféré!
Je me sens moins coupable (et moins seule) de voir qu'on peut en faire une théorie (ce qui prouve que c'est certainement un défaut - voire une qualité, selon le point de vue - bien répandu sur Terre)!

Paul a dit…

Procrastinate NOW!!

Anonyme a dit…

Je me verrais bien aussi procrastiner le jour de ma mort, pas vous?
(Fleur, jamais pressée de se faner...)

cm a dit…

L’immortalité ? Très peu pour moi, merci.

isabelle a dit…

Oh non, pas cent vingt-cinq ans ou pire, mais 80, en bonne santé, si possible... quoique, sans retraite prévue, il vaudrait mieux pour nombre de salariés/pigistes/chômeurs par intermittence et sans indemnités quitter vite cette Terre où il faut consommer pour survivre... surtout si, vieux, fatigué, sans possibilité d'avoir des ressources suffisantes, on se traîne à ne rien faire, ni lire, ni voir, ni entendre, ni profiter de ce qui pourrait faire le sel de la vie (et je vous laisse penser à ce qui fait le sel de votre vie, à chacun)...

cm, je croyais pourtant que vous auriez aimé procrastiner aussi en faisant reculer madame la mort au jour dit, juste pour faire à votre désir, à voir sur votre blog il y a quelque temps le revigorant film d'animation dans lequel une mère-grand terrassait l'Ankou sans ménagement...

cm a dit…

Mais vous avez bien vu Isabelle/Fleur : tant que je serai en forme, je ferais tout pour tenir Madame la Mort loin de ma porte, mais dès que je sentirai des faiblesses (mentales et/ou physiques), je ferais également tout pour en finir avant qu’on ne me mette des tuyaux et des câbles partout.