samedi, mai 28, 2011

Un Kahn peut en cacher un autre

Le "troussage de domestique" a eu raison de Jean-François Kahn : il a annoncé qu'il allait mettre fin à toute activité journalistique, suite à cette malencontreuse formulation. Il a présenté ses excuses sur son blog.

Pourtant, il n'y rien de méchant dans cette expression, à en croire certaines définitions trouvées sur Internet : "relations sexuelles avec du personnel de maison". A ne pas confondre avec le "droit de cuissage". Il faut arrêter de couper les poils pubiens en quatre...

Sur une radio suisse, il a évoqué la possibilité d'un "acte manqué" de la part de DSK. Cette hypothèse me semble tout à fait plausible (acte manqué au sens psychanalytique).

Il va beaucoup me manquer, car c'était justement un journaliste qui se moquait du "politically correct". Cependant, mon petit doigt me dit qu'il ne pourra pas se taire à tout jamais. Il va certainement revenir par la fenêtre d'ici quelques semaines. En attendant, bon vent !

4 commentaires:

agnelo a dit…

"Un Kahn peut en cacher un autre"

Vivement le retour de Genghis qu'on se marre!

Jarod Bendson a dit…

Je comprends tout à fait ce qu'il a voulu dire : dès que l'été arrive, je suis moi-même submergé par les tâches de trousseur...

PdeRL a dit…

DSK must, I suppose consider himself relatively fortunate...

babel92 a dit…

Oupps ! On oublie un dernier Kahn !!!

Naoto Kan, 1er ministre japonais (ok, ça s'écrit pas pareil)

(Sinon JF Kahn m'a bien déçue avec cette phrase.)